Hyacinthe Rigaud : Catalogue raisonné de l'Œuvre

 


Pour citer la source de ce catalogue dans vos bibliographies  :

Stéphan Perreau, Hyacinthe Rigaud - catalogue raisonné de l'Œuvre en ligne, Zeste d'idées, 2016,  http://www.hyacinthe-rigaud.com, [mise à jour le... ], consulté le....

 

Actualités en direct du blog

Un portrait de jeune seigneur selon Hyacinthe Rigaud

Atelier d'Hyacinthe Rigaud, portrait de jeune militaire, v. 1690-1695. Hôtel des ventes d'Amiens © d.r. Dans quelques jours, soit le 10 octobre prochain, sera proposé à l'hôtel des ventes d'Amiens, un petit portrait dit de « jeune seigneur » attribué...

Exit Madame Aupoys ou la découverte d'un vrai Rigaud

La rédaction de cet article a débuté le 17 juin dernier sur accord de l'étude Courau de Bordeaux, que nous remercions, et a été achevé le 2 août, après réception des derniers éléments techniques aimablement communiqués par le cabinet Turquin. Hyacinthe...

Âme et élégance : deux inédits d'Hyacinthe Rigaud

Hyacinthe Rigaud, portrait d'un abbé, v. 1687-1690 (détail). Cherbourg-en-Contentin, Musée Thomas Henry. Inv. 835.57 © d.r. Une fois n'est pas coutume dans le monde du portrait, il arrive que l'étude d'un artiste opère un focus sur les œuvres d'un autre....

Quand l'image d'Hyacinthe Rigaud fait des émules...

École française vers 1720, portrait d'un graveur. Huile sur toile, 40,5 x 32,5 cm. Collection particulière © Arnaud Yvos - Var Enchères Le 18 juillet 1659, il y a 361 ans, naissait à Perpignan Hyacinthe Rigaud. Comme un clin d’œil involontaire à cet évènement,...

 
Note :

Suite à plusieurs remarques d'internautes et de collègues chercheurs sur les différences qui existaient entre les « blocs bibliographie » de nos notices et ceux du catalogue Rigaud publié aux éditions Faton en 2016, nous tenons à repréciser que nous avons pris le parti de pas inclure dans ces rubriques :

- les ouvrages qui ne donnent que des éléments biographiques sur les modèles et ne parlent pas explicitement du tableau

- les échanges privés que nous avons pu avoir avec les collectionneurs ou les experts en amont des ventes ou des publications de nos collègues.

Cette décision nous semblait équitable afin de rétablir la préséance de chaque découverte et d'éviter d'antidater systématiquement les découvertes de chacun, surtout avec des références non bibliographiques qui relèvent souvent de la sphère privée. Si ces échanges de mail peuvent être éventuellement consultables — à la discrétion aimable des destinataires et de certains cabinets d'expertise que nous remercions  ils ne sont la plupart du temps jamais déposés en bibliothèque publique et les données qu'ils contiennent restent donc aléatoirement vérifiables.

Enfin, veuillez noter que les références au catalogue Faton sont actuellement en cours d'intégration (nous faisons notre maximum) de même que celles de la thèse manuscrite de Mme James-Sarazin soutenue en 2003. Si nous n'avons pas pu consulter cette thèse à temps pour la publication de notre propre catalogue de 2013, il nous semblait juste de mentionner désormais chaque référence qu'elle contenait, du moins lorsque les identifications proposées en 2003 avaient entre temps évolué entre 2013 et 2016.

Suite à plusieurs remarques d'internautes et de collègues chercheurs sur les différences qui existaient entre les « blocs bibliographie » de nos notices et ceux du catalogue Rigaud publié aux éditions Faton en 2016, nous tenons à repréciser que nous avons pris le parti de pas inclure dans ces rubriques :

- les ouvrages qui ne donnent que des éléments biographiques sur les modèles et ne parlent pas explicitement du tableau

- les échanges privés que nous avons pu avoir avec les collectionneurs ou les experts en amont des ventes ou des publications de nos collègues.

Cette décision nous semblait équitable afin de rétablir la préséance de chaque découverte et d'éviter d'antidater systématiquement les découvertes de chacun, surtout avec des références non bibliographiques qui relèvent souvent de la sphère privée. Si ces échanges de mail peuvent être éventuellement consultables — à la discrétion aimable des destinataires et de certains cabinets d'expertise que nous remercions  ils ne sont la plupart du temps jamais déposés en bibliothèque publique et les données qu'ils contiennent restent donc aléatoirement vérifiables.

Enfin, veuillez noter que les références au catalogue Faton sont actuellement en cours d'intégration (nous faisons notre maximum) de même que celles de la thèse manuscrite de son auteure soutenue en 2003. Si nous n'avons pas pu consulter cette thèse à temps pour la publication de notre propre catalogue de 2013, il nous semblait juste de mentionner désormais chaque référence qu'elle contenait, du moins lorsque les identifications proposées en 2003 avaient entre temps évolué entre 2013 et 2016.

Nous tenons à rappeller au lecteur que, dans un soucis pratique d'équité, ce site n'a pas vocation à fournir gracieusement les images à des tiers ; les droits afférents aux illustrations ayant été négociés au préalable à titre exclusif pour ce site, auprès des collectionneurs privés et des institutions publiques.
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan