RIGAUD Hyacinthe

Catégorie: Autoportraits
Année : 1681

P.sup. 1

Autoportrait

Miniature ovale, peint sur toile, marouflée du panneau d’acajou
H. 6,5 ; L. 5,25 cm.
Paris, commerce d’art

Historique :

Peint vers 1680-1681 ; coll. Calmann (directeur des éditions Calmann-Lévy) ; vente Paris, Hôtel George V, Ader-Picard-Tajan, 14 avril 1988, lot 66 ; coll. Gérald Schurr ; sa vente Paris, Drouot-Binoche, 23 mai 2000, lot 1 ; Gallerie Terrades en 2018.

Bibliographie :

Perreau, 2013, cat. P.1249-8 ; James-Sarazin, 2016, cat. P.5, p. 21 (daté de 1680-1685).

Exposition :

1989, Cincinnati, n°158.

Au moment du catalogage de cette petite miniature, et en l'absence de photo de bonne qualité, nous avions pensé qu'il pouvait s'agir d'une adaptation simplifiée du célèbre Autoportrait de la Galerie des Offices peint en 1716, dont on retrouve ici l'agencement du grand manteau avec son ourlet au sommet de l'épaule. Toutefois, et à la faveur de clichés récents montrant la restauration de l'objet, plusieurs éléments plaident aujourd'hui pour une petite toile beaucoup plus tôt dans le temps, sans doute vers le début de sa carrière à Paris : la facture juvénile du visage et le traitement simplifié de la perruque, dans la mouvance de l'autoportrait de l'ancienne collection O'Meara, sont autant d'indices permettant cette datation. On notera la manière dont Rigaud agence déjà le manteau comme il le fera dans son autoportrait de Florence.

On sait que Rigaud s'était essayé à la miniature, ayant peint son épouse dans ce format.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan