CHRIST EXPIANT

Catégorie: Peinture d'histoire
Année : 1696

 

P.451

Huile sur toile.
H. 95 ; L. 61.
Perpignan, musée Hyacinthe Rigaud. Inv. 833-12-1.

Sign. v° : « Fait par H. Rigaud. 1696 ».

Historique :

Collection Maria Serra ; legs. Rigaud au couvent des Grands Augustins en 1722 ; Hôtel de Ville de Perpignan.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 53 (note 8) ; Crouchandeu, 1884, n° 70, p. 89 ; Perreau, 2004, p. 50-51 ; Lugand/1, 2006, p. 152, 162 ; James-Sarazin, 2009/1, p. 53-54, 84, n° 114, p. 178-179 ; James-Sarazin, 2009/2, p. 53-54, 84 ; Perreau, 2013, cat. P. 451, p. 120.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile, suiveur de Rigaud, H. 97 ; L. 62,5. Collection particulière (vente Marseille, étude de Provence, 10 décembre 2005, lot 281 ; vente Paris, hôtel Drouot, Millon et Associés, 18 juin 2007, lot 56).

Rigaud signe ici une nouvelle version de son Christ expiant après la première composition réalisée l’année précédente [P.447]. Le présent tableau donné par Rigaud à Maria Serra, sa mère, puis, à la mort de celle-ci, il fut légué par Hyacinthe Rigaud le 22 janvier 1722 au Couvent des Grands Augustins de Perpignan : « [Les] prestes religieux conventuels du couvent de saint Dominique de la vile de Perpignan assemblés en la forme accoustumés […] de leur bon gré ont confessé et déclaré avoir receu a leur consentement de monsieur Hiacinte Rigaud chavalier (sic) noble citoyen de la ditte ville de Perpignan, peintre oridinaire du Roy résident a Paris, quoyque absent, par les mains du sieur Robillard de Beaufort resident en la ditte ville de Perpignan […] un tableau de la figure d’un crucifix vivant avec cornise dorée duquel tableau a esté fait present au dit couvent par le dit sieur Rigaud pour estre icelluy mis et déposé dans la sacristie de leglise dudit couvent pour y estre conserve a perpetuite. »

Quand le couvent fut détruit, on le cacha dans les greniers de l’hôtel de ville (il s’y trouvait encore à la création du musée).

Localisation de l´œuvre :

Perpignan, musée Rigaud, France

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan