HOZIER Charles René d'

Catégorie: Portraits
Année : 1691

 

*P.243

Âge du modèle : 51 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1691 pour 117 livres et 10 sols (ms. 624, f° 6 v° : « Mons[ieu]r Dhozier [rajout : D’Hozier] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 26 [f] ; Perreau, 2013, cat. *P.243, p. 92.

Nous pensons qu’il faut voir ici un nouveau portrait de Charles-Roger-Henri d’Hozier (1640-1732), après celui peint par Rigaud en 1686 [*P.101]. En effet, si son frère, Louis-Roger d’Hozier (1634-1708), succède à son père, devenu aveugle en 1671, dans ses fonctions de Juge d’armes, il passe son office à son frère cadet. Nul doute que Charles-Henri souhaita commémorer sa nouvelle charge par un portrait. La présente mention ne semble toutefois pas correspondre au grand portrait gravé par Édelinck cette même année d’après celui peint « en petit » par Rigaud pour 300 livres [P.255].

Roman interprétait le présent portrait comme celui de Louis-Roger, sans raison apparente qu’un souci de diversité.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan