RIGAUD Hyacinthe

Catégorie: Autoportraits
Année : 1696

 

P.489

Autoportrait dit « au manteau bleu »

Âge du modèle : 37 ans

Huile sur toile
H. 83 ; L. 65,4.
Perpignan, collection particulière

Sign. v° : « Portrait de Rigaud / peint par lui meme / pour son amy Ranc / en 1696 »

Historique :

Peint en 1696 selon une inscription au dos de la toile visible avant rentoilage ; Aix-en-Provence, coll. baron Recolin, 1974 ; vente Londres, Christie’s, 2 novembre 2001, lot 75) ; acquis à cette vente par Jean-Louis Remilleux ; coll. Remilleux au château de Groussay puis de Digoine ; sa vente, vente Paris, Christie’s, 28 septembre 2015, lot. 54.

Bibliographie :

Perreau, 2004, p. 137-138 ; James-Sarazin, 2009/1, n° 5, p. 96, 101 ; Perreau, 2012, p, 68, 74 ; Perreau, 2013, cat. P. 489, p. 126-127 ; Perreau, 2016, p. 24, fig. 21 ; James-Sarazin, 2016, II, cat. P. 479, p. 160.

Expositions :

Perpignan, 2009, cat. 5.

Descriptif :

La dédicace portée au dos de ce nouvel autoportrait, anciennement visible avant le rentoilage, fut différemment interprétée par les historiens. Certains ont pensé que Rigaud avait plutôt logiquement destiné cet autoportrait à Antoine Ranc (1634-1716), son maître et ami qui lui avait commandé, dès 1694, une copie à 40 livres du portrait de Louis XIV. D'autres ont pensé avec égale raison que l'artiste avait pu le destiner à Jean Ranc (1674-1735), son futur parent, et qui venait d'intégrer l'atelier du Catalan.

Pris en buste de trois quart, vêtu d’un ample manteau bleu qui lui cache les mains, le col orné d’une cravate jaune, le peintre porte une perruque noire, assez volumineuse et vaporeuse. Une simple colonne tronquée fait office de décor sur la droite. Il fut peint « à ouverture ovale » ce que confirme les écoinçons légèrement recouverts d'une préparation brunâtre.

 

 

Localisation de l´œuvre :

Perpignan, collection particulière, France

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan