ESTRÉES Victor Marie d'

Catégorie: Portraits
Année : 1702

 

*PC.742

Âge du modèle : 42 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste].
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1702 pour 150 livres (ms. 624, f° 20 : « M[onsieu]r le maréchal d’Estrée »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 92, 98 [Jean d'Estrées] ; James-Sarazin, 2003/2, cat. I, n°646 [Jean d'Estrées] ; Perreau, 2013, cat. *PC.742, p. 168 [Victor Marie d'Estrées] ; James-Sarazin, 2016, II, cat. *P.791, p. 267 [reprise de notre proposition].

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud, H. 81 ; L. 65 (Bailleul ? ; agrandie sur les côtés). Château de Montmirail, chambre sur le jardin (collection du marquis de Courtenvaux ; coll. duc de Liancourt ; coll. Puzzo).

Copies et travaux :

  • 1702 : Bailleul touche 5 livres pour avoir fait « une [cuirasse] de [mê]me à m[onsieu]r le Maréchal d’Estrés » (ms. 625, f° 12 v°).

Descriptif :

C'est visitant le château de Montmirail en 2000 que nous avons eu l'occasion d'identifier pour la première fois une version jusqu'ici inédite du second portrait de Victor Marie d’Estrées, après celui peint en 1690 et de redonner par conséquent la véritable identité du portrait peint par Rigaud en cette année 1702. Jusqu'ici, elle passait pour être celle du méréchal Jean d'Estrées (1624-1707). 

Victor Marie d'Estrées allait être promu maréchal de France en janvier 1703 ce qui le motiva sans doute à commander une seconde effigie. Rappellons que son frère, l’abbé d'Estrées, avait également été peint par Rigaud [*P.610].

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan