BOURRET François

Catégorie: Portraits
Année : 1691

 

*P.256

Âge du modèle : 23 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1691 pour 176 livres 5 sols [deux portraits en pendant avec celui de son épouse] (ms. 624, f° 7 : « Mons[ieu]r Bouret et sa femme »).

Bibliographie :

Hulst/2, p. 153 ; Roman, 1919, p. 27, 109, 111 ; Perreau, 2013, cat. *P.256, p. 93.

Copies et travaux :

  • 1704 : « Une [copie] de M[onsieu]r Bouret pour M[onsieu]r Chambrier » pour 50 livres (ms. 624, f° 23).
  • 1704 : « Une copie de m[onsieu]r Bouret » par Bailleul pour 42 livres (ms. 625, f°17).

Descriptif :

Second portrait de François Bourret (1668-1735) après une première effigie en 1689 [*P.164]. Le modèle est accompagné ici de sa femme. En 1704, à l'occasion de la confection du portrait de François Chambrier, on fit faire des répliques du portrait de Bourret de 1689, lesquelles, selon nous ne sont pas la marque d'un nouveau portrait que l'on aurait inventé en 1704 [1].

La sœur de François Bourret, Marie, sera également peinte en 1711 [*P.1142] ainsi que leur frère aîné, curé de Saint-Paul en 1715 [*P.1229].


 1. Thèse soutenue par James-Sarazin (2016, II, cat. *P.869, p. 293).

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan